Accueil du site > Vie paroissiale > Homélies > Homélie du 1er dimanche de l’Avent

Homélie du 1er dimanche de l’Avent

lundi 4 décembre 2017, par JMRoche

1er dim Avent B-2017/2018-Isaïe 63,17-64,8 ; 1 Co 1,3-9 ; Mc 13,33-37

La première lecture est un montage d’extraits des chapitres 63 et 64 du livre d’Isaïe. Ce dernier exprime une immense attente à l’égard du Seigneur, Notre Père, et honore ainsi en l’anticipant l’invitation de Jésus.

En leur demandant d’être en état de veille, Jésus pointe l’une des caractéristiques essentielles de ses disciples. Le chrétien attend la révélation de Jésus Christ comme St Paul le dit des Corinthiens. Et nous l’affirmons notamment en proclamant le symbole des Apôtres et le symbole de Nicée Constantinople, qui annoncent le retour de Jésus, et en proclamant l’une ou l’autre anamnèse après la consécration par lesquelles nous disons attendre ce retour aussi certain qu’imprévisible.

Veiller et attendre un tel évènement est difficile car la lassitude menace. Comment préserver le désir de ce retour ? D’une part en restant sobres dans tous les domaines y compris dans le domaine spirituel car le gavage tue le désir. D’autre part en nous passionnant pour la prise de corps du Christ autour de nous.

Ainsi la grande affaire des époux chrétiens est d’assister à cette naissance en son conjoint ! Ainsi la grande affaire d’un papa et d’une maman qui baptisent leur nouveau-né est d’assister à la sa naissance au fil de sa croissance ! Ainsi la grande affaire d’un éducateur, d’en enseignant, est d’assister à cette naissance en ses élèves ! Je vous laisse décliner cette perspective à l’ensemble de vos relations… Autrement dit, je vous invite à observer comment vos proches naissent peu à peu de l’Esprit Saint de même que Jésus à Bethléem et s’en révèlent ainsi ses frères !

C’est par toutes ces naissances que le Seigneur réveille notre vaillance et vient nous sauver, que le Seigneur visite sa vigne, qu’il soutient ses protégés et nous fait vivre, qu’il nous maintient en état de veille pour peu que nous jouions le jeu !

Amen.

SPIP | squelette | Mentions légales | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0