Accueil du site > Vie paroissiale > Homélies > Homélie de la Visitation de la Vierge Marie

Homélie de la Visitation de la Vierge Marie

jeudi 31 mai 2018, par JMRoche

Homélie de la fête de l’Annonciation du Seigneur

1. Le mois de Mai qui s’achève aujourd’hui est un mois en lui-même plein de bonheur de joie et d’espérance. En effet ce mois est un moment important dans la transition des saisons, notamment entre le très éprouvant temps hivernal et la splendide beauté du printemps qui, lui, nous dirige vers l’été, temps très attendu « temps d’espérance ». Le mois de Mai c’est aussi le mois au cours duquel les chrétiens catholiques, que nous sommes, expriment un peu plus particulièrement, leur dévotion au culte de la Mère de Dieu. Cette dévotion mensuelle se conclut aujourd’hui avec la fête liturgique qui commémore « le deuxième mystère joyeux » du Saint Rosaire : la visitation de Marie à sa cousine Elisabeth.

2. Dans l’extrait de l’Evangile de Luc que nous venons d’écouter, j’ai été très marqué par la louange que la Mère de Dieu élève à Dieu, en faveur de sa cousine Elisabeth qui va enfin connaître le bonheur de l’enfantement. « Le puissant fit pour moi des merveilles, saint es son nom […] son amour s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent… ». (Cf. Lc1,39…) Ce chant de louange est repris, en cette fête, par nous les pauvres pécheurs qui sont très heureusement rachetés par la prière d’intersession de la Vierge Marie qui nous recommande à la miséricorde de Dieu. C’est également l’hymne qui dénonce l’illusion de ceux et de celles qui se croient maîtres du temps et de l’histoire, ou même encore les vecteurs nécessaires de la propre destinée.

3. Marie est la figure de la fille que nous avons de Sion que nous avons contemplé dans la première lecture. Cette fille est invitée par le prophète Sophonie à se réjouir du bonheur des autres et à exulter de joie : Fille de Sion réjouis toi… Debout rayonne car voici la lumière… et sur toi se pose la gloire de Dieu… (cf. So 3,14.15). L’occasion m’est ainsi donnée de savoir si je sais me réjouir du succès des autres : suis-je capable de partager le bonheur de l’autre ? Comment est-ce que j’accueille au fond de moi le succès de mon frère ou de ma sœur ? Est-ce que je me laisse frustrer par le succès de mes frères et sœurs ?

4. Demandons à la Mère de Dieu, de nous apprendre à regarder au-delà de nos apparences et à croire fermement que, nos difficultés quotidiennes préparent un printemps que le Christ a inauguré avec sa Résurrection.

Bonne fête de la visitation à tous ! Bonne fêtes à la communauté Sainte Elisabeth. Que Dieu nous prenne tous en grâces et nous bénisse. Amen

P. Gabriel Timinn WANKOUM

SPIP | squelette | Mentions légales | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0